LA MAISON ENFIN INTELLIGENTE !

23 avril 2020

Vous avez toujours rêvé d’allumer vos radiateurs à distance, de vérifier que toutes les fenêtres sont bien fermées, de simuler votre présence, ou d’ouvrir votre portail quand vous n’êtes pas chez vous afin qu’un livreur dépose votre commande…  Alors la maison connectée est faite pour vous ! Autrefois simple gadget, et surtout d’installation complexe, la domotique est aujourd’hui fiable, fonctionnelle, merci à la profusion d’objets connectés qui inondent le marché et au réseau sans fil présent dans notre maison. Son utilisation est désormais simple et améliore votre confort de vie.

 

La domotique, qu’est-ce que c’est ?

La domotique a pour but d’améliorer le confort d’usage d’un bâtiment. Le terme désigne les systèmes électriques et électroniques de la maison qui communiquent entre eux pour réaliser des actions du quotidien, ou des actions que nous avons au préalable programmées. Ex : une ampoule qui s’allume quotidiennement lors de votre départ de la maison à 8h30 pour simuler votre présence. 

 

La domotique permet de centraliser les différents systèmes présents dans le bâtiment pour en simplifier la gestion.

 

Les équipements pouvant être contrôlés par la domotique sont variés, et continuent de se diversifier :

  • Equipements de sécurité : caméra de surveillance, détecteur de présence, alarme, fermeture des volets, fermeture du portail
  • Home cinéma : diffusion de médias, sonore ou visuels sur l’ensemble des appareils présents dans la maison
  • Electricité : gestion automatique des lumières, prises électriques contrôlables, gestion intelligente de l’énergie
  • Chauffage : gestion de la chaudière, gestion des radiateurs électriques
  • Arrosage automatique, gestion de la nourriture des animaux domestiques

 

Disposant d’une connexion Internet, ces objets deviennent connectés, et leur potentiel est démultiplié. Il communiquent entre eux et avec des applications simples de configuration. Il est désormais possible de configurer des scénarios d’usage pour chaque jour de la semaine. De cette manière, vos volets s’ouvriront à 7h en semaine, et à 10h le week-end pour profiter d’une grasse matinée !

 

Place à la « maison intelligente »

On qualifie de « maison intelligente », les habitats dont le système domotique est capable d’apprendre de vos habitudes. Désormais, l’arrivée de nouveaux acteurs dans ce secteur et le développement de l’Internet des Objets (IOT – Internet Of Things, en anglais), permet d’aller vers une gestion non seulement autonome, mais également intelligente du bâtiment. L’Internet des Objets rend possible la communication avec n’importe quel appareil, pour peu qu’une connexion internet soit disponible. Les scenarios évoluent : les systèmes intelligents sont maintenant capable d’agir en fonction de votre usage sans que vous ayez à les reprogrammer. La maison intelligente communique aussi régulièrement avec son environnement extérieur et comme vous, modifie son fonctionnement par rapport  à la pluie, au soleil, au vent ou aux prévisions météorologiques. Le déploiement de la 5G ( 5ème génération de réseaux mobiles, avec un doublement de la vitesse des réseaux)  permet une amélioration du  dialogue de ces équipements, en limitant les problèmes de latence ou de rupture de communicationL’architecture devient ainsi  intelligente et l’architecte pilote l’intégration de ces systèmes au sein de votre logement.
À plus grande échelle d’ailleurs, les villes intelligentes vont continuer à se développer sur le même principe , par la mise en communication de tous les éléments qui organisent et gèrent le fonctionnement de la ville. 

 

Le thermostat connecté Nest en est l’exemple : placé dans les pièces à vivre, il contrôle les radiateurs pour optimiser la température de la pièce en continu. Au fur et à mesure de vos déplacements, du temps passé dans chaque pièce, il retient ces informations qui lui permettent de prévoir ses interactions avec la chaudière et les radiateurs. Il en résulte des économies d’énergies mais aussi un confort quotidien parfaitement maîtrisé.

 

Gérer sa maison depuis son smartphone

 Contrôler sa maison depuis son smartphone est maintenant accessible à tous. Les scénarios de vie sont programmables depuis son smartphone. Ex : Un sms vous avertit de la présence du livreur devant votre portail, vous lui ouvrez afin qu’il dépose le colis sur le pas de votre porte. 

 

 

Toute votre maison est pilotable depuis votre smartphone ou votre tablette. Il n’est plus nécessaire de faire un aller-retour pour vérifier que les portes ou les fenêtres sont bien fermées ; que les lumières sont éteintes.

 

Des scénarios adaptés à votre quotidien

« Nous sommes lundi matin, vous vous réveillez à 7h, la lumière de votre chambre s’allume progressivement pour un réveil en douceur. Une demi-heure avant votre réveil, le chauffe-eau et le sèche serviette se mettent en route pour être opérationnel dès que vous poserez le pied par terre. Une playlist de votre choix se met en route pendant que vous prenez votre douche. Vous vous dirigez désormais vers la cuisine, la lumière du couloir s’allume automatiquement grâce à un détecteur de présence. Pendant votre douche, la machine à café s’est mise en route et lorsque que vous arrivez dans la cuisine, le café est prêt et la radio s’allume, diffusant les nouvelles du jour. ( déjà anticipé dans le film Total Recall de Paul Verhoeven, 1990)

 

La maison vous rappelle l’heure et vous indique que vous allez être en retard. Vous partez subitement. Le portail est déjà ouvert, il n’attend plus que votre départ pour se refermer. Toutes les lumières de votre maison s’éteignent, le chauffage passe en mode économie d’énergie, vos volets se ferment et votre serrure se verrouille automatiquement. L’alarme s’enclenche et vous voilà sur le chemin du travail, serein. (Dans le film Yves de Benoît Forgeard, 2019, c’est un frigidaire intelligent qui pilote cela)

 

Il est 18h, vous quittez le travail. La sonde de température de la maison est passée sous la barre des 18°C, la chaudière est alors relancée automatiquement pour qu’à votre arrivée, la température soit à 20°C. Inutile de descendre de votre véhicule, à votre approche du quartier, le portail s’est ouvert. Celui-ci vous demande de le brancher au réseau domestique afin qu’il puisse se recharger. Ainsi, il échange ses données avec le système central et vous indique qu’il faudra prendre rendez-vous pour changer les pneus. La maison se déverrouille, les volets s’ouvrent et le séjour s’allume.»

 

 

Schéma d’un système domotique d’un habitat individuel, CC SERERO Architectes DPLG

 

En plus de vous simplifier votre quotidien, ces systèmes peuvent vous faire économiser de l’argent en apportant une meilleure gestion de l’énergie dans votre maison. La meilleure gestion du chauffage, des lumières, des appareils électriques en mode veille représente une importante source d’économie, tant financière qu’énergétique. La mise en place d’un système de logement intelligent s’avère d’une grande aide pour garder nos aînés chez eux ou pour les personnes en situation de handicap ou de dépendance, en simplifiant la vie quotidienne au sein de son logement et en permettant son suivi à distance.

 

Quels systèmes domotiques choisir ?

De manière traditionnelle, la domotique était essentiellement filaire avec un système central qu’il fallait faire câbler. Ce système était coûteux et nécessitait le passage de nombreux câbles. Il était donc installé lors de constructions neuves ou lors de lourdes réhabilitations. Avec la démocratisation d’Internet et des technologies sans-fil comme le Wi-Fi ou le Bluetooth, il est possible d’installer un système domotique facilement dans une construction existante. Les nouveaux protocoles de communication prennent en charge les anciens systèmes sans avoir à les câbler grâce aux modules connectés qui se branchent sur les appareils.

 

Différents acteurs sont présents sur ce marché. Leroy Merlin, Somfy entres autres, propose à leurs clients un système de domotique capable de gérer les nombreux équipements d’une maison. Google, Apple, Amazon s’intéressent à ce domaine en proposant un assistant vocal programmable, capable de gérer votre maison, telle que Ok Google, Siri et Alexa.

 

À l’heure actuelle, ces différents environnements présentent chacun, beaucoup d’inconvénients. Le premier problème résulte de la compatibilité des produits. Si de plus en plus de fabricants rendent leurs équipements « connectés », il n’est pas toujours facile de les faire communiquer avec d’autres, ni de les contrôler efficacement. L’environnement développé par Apple présente l’avantage de garantir la compatibilité de sa centrale de gestion avec les objets connectés en apposant un certificat de compatibilité. Pour d’autres fabricants, malgré une mention de compatibilité sur l’emballage des produits, il s’avère que ce n’est pas toujours le cas, et que cela dépend de la technologie utilisée par le produit. De nombreux problèmes de compatibilité ou de stabilité du système sont régulièrement annoncés par les usagers !

Pour le moment, il n’existe pas une norme, un protocole permettant de faire communiquer tous les objets sur la même technologie, selon les mêmes règles. Mais cela est en train de changer avec la création d’un protocole commun par les entreprises Google, Apple, Facebook, Amazon, en association avec la « Zigbee Alliance », qui regroupe plusieurs grands industriels du secteur comme Ikea, Legrand, Schneider Electric ou Somfy. Au sein du projet CHIP (« connected home over IP »), ces partenaires ont pour objectif de définir un protocole commun et ouvert.

L’architecte choisit et intègre ces systèmes intelligents dans la conception du logement ou du  bâtiment, mêlant à la fois l’usage et la gestion du bâtiment, c’est un aspect de la vie du bâtiment à intégrer directement dans le processus de conception.

 

 

L’agence d’architecture SERERO est forte de ces expériences de domotique grâce à la réalisation de bâtiments publics complexes telles que des centres de recherches universitaires ( Climat Planète à l’Université Grenoble Alpes) ou des médiathèques  ( Médiathèque de Lezoux (63) et de Bayeux (14)) , dont le confort d’usage est primordial pour une utilisation quotidienne par le grand public. Les usagers et les responsables de ces bâtiments saluent l’intégration de systèmes intelligents qui améliore grandement la gestion du bâtiment et améliore la cycle de vie des équipements ! 

Nous avons décidé de mettre à profit cette expertise dans la maison intelligente et l’internet des objets pour l’architecture, au profit de nos clients privés, particuliers, promoteurs, ou investisseurs en proposant dans le cadre de notre mission d’architecte l’étude de scénarios d’usage et la réalisation de synoptiques pour l’interaction des objets connectés et la mise au point de l’interface entre l’usager, son espace de vie et son environnement

 

 

 

  • Restez informés

    Recevez nos dernières actualités