Bayeux, une broderie culturelle

 

Connue du monde entier pour son immense tapisserie du XIème siècle retraçant la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, Bayeux réédite, mille ans après, un ouvrage grand format tout aussi spectaculaire. A la jonction du centre ancien et des futurs quartiers de la sous-préfecture du Calvados, la nouvelle médiathèque intercommunale n’occupe qu’un seul plateau libre sans cloison, gigantesque « de-dans-dehors » de 2000 mètres carrés d’un seul tenant. Entièrement vitrée, la façade nord qui s’affiche en toute transparence est protégée d’une « peau » filtrante composée de tubes colorés. «Sa palette reprend les teintes naturelles de laine de la tapisserie de Bayeux: beige, marron, vert bronze, bleu-noir et bleu profond, rehauts jaunes », indiquent les architectes de l’agence Serero. Contrôle des vues entre les espaces de lecture, contrôle des ambiances visuelles et lumineuses à l’intérieur de la médiathèque, ce dispositif participe aussi à réchauffer le bâtiment en hiver tout en le protégeant de la surchauffe estivale.

 ■ BRUNO MONIER-VINARD, Le Point, 7/11/2019