Menu
  • fr

Bibliothèque Grimm Berlin

Site:

Berlin, Germany

Client:

Humboldt University

Design Team:

David Serero + Elena Fernandez with Philipp Von Dalwig, Kit Cheung, Diego Rosales, Dominik Sigg

Prix:

$70 million H.T.

Surface:

32 000 m²

PUITS DE LUMIERE

La nouvelle médiathèque de l’Université de Humboldt est conçue comme une série de paysages de lumières superposés à l’intérieur du bâtiment. Dans le Centre Grimm, plusieurs dispositifs lumineux génèrent des ambiances propres a chaque activité de la médiathèque, lecture, archivage, accueil, consultation multimédia : de larges puits de lumière traversant l’entière hauteur du bâtiment pour les zones de lectures, semi-pénombre dans les zones d’archivage, jardin encaisse pour une lumière indirecte dans les salles informatiques.

TERRAINS DE LECTURE

La médiathèque est organisée sur 4 « plateaux » d’organisation indéterminée et donc très flexible.. Par une intégration précise de la structure du bâtiment et des systèmes de rangement des médias, les densités des livres et support d’information peuvent être configurées à chaque étage de manière différente. L’espace entre ces unités de rangement peut de dilater et se contracter afin que chaque espace puisse devenir une zone compacte d’archivage ou une zone ouverte (de 2m2/1000 livres à 9m2/1000 livres) Par conséquent, la salle de lecture n’est pas définie comme un espace centré classique; elle émerge plutôt de l’interaction entre archivage d’information et l’activité de lecture. C’est une zone de silence, où la densité des livres se dilate et la lumière pénètre dans un processus inspiré par la façon dont les données sont simultanément enregistrées et retrouvées sur un disque dur.

ROOFSCAPE

Les profiles du toit des bâtiments environnants ont été prolongé à l’intérieur du projet et dépliés comme une surface continue sur notre site. Les toits de Berlin constituent un langage de surfaces et de formes, informant notre projet. Au-delà d’une simple répétition des façades environnantes, notre projet est plutôt vu comme un catalyseur pour une réinterprétation contemporaine de l’architecture de Berlin.