Menu
  • fr

Maison des Arts urbains

Site:

Epinay-sous-Sénart (91), France

Client:

Communauté d’agglomération Val d’Yerres

Design Team:

SERERO Architectes: David Serero, Cécile Ortolo, Jean-Batiste Simon, Lionel Leotardi, Amandine Quillent, Fabrice Zaini.

Prix:

5 700 000 € H.T.

Surface:

2 300 m²

Notre projet pour la nouvelle maison des arts urbains d’Epinay-sous-Sénart organise un programme constitué d’entités différentes au sein d’une seule structure en proposant : – une isolation parfaite des entités en terme d’acoustique – un travail sur une faille centrale du bâtiment afin de laisser pénétrer largement la lumière naturelle en son centre – et une organisation d’un espace fédérateur fort articulant à la fois les espaces intérieurs et extérieurs et les entités programmatiques autour d’une « rue » sur double hauteur. Le bâtiment a été précisément implanté dans ce contexte hétérogène en fonction des éléments sur le site à savoir : – La création d’une allée paysagère entre la maison des Arts et le parking – Un parvis du côté de la rue Rocheau créant un lien avec la salle Georges Pompidou – La création d’un théâtre de verdure du côté Sud Est Les aménagements extérieurs du bâtiment constituent ainsi des extensions des activités internes du bâtiment et permettent d’imaginer de nombreux scénarios de spectacles extérieurs et intérieurs qui pourraient par exemple coloniser le « théâtre de verdure », le « parvis urbain » sur la façade Nord-Ouest ou le large parking. Notre réflexion sur le projet et son rapport au contexte nous a amené à trancher l’équipement en deux pôles pour créer une grande rue intérieure. Cette rue sur double hauteur est un prolongement de l’extérieur vers l’intérieur qui connecte les différentes entités du programme par des passerelles. La toiture est un élément important de ce projet, elle est conçue comme une peau intelligente de grande performance, qui contrôle les ambiances à l’intérieur du bâtiment et intègre les dispositifs techniques de la salle de spectacle et le contrôle thermique. Légère et transparente dans la rue intérieure, elle apporte une lumière suffisante pour réchauffer les espaces en hiver et peut être totalement occultée en été pour éviter la surchauffe. Grâce à la ventilation naturelle, elle permet le développement d’une architecture bioclimatique.

02_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_INTERIEUR 03_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_DIAGRAMME 04_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_COUPE 05_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_DIAGRAMME 06_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_DIAGRAMME 07_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_DIAGRAMME 10_EPINAY_SOUS_SENART_SERERO_IMAGE_PLAN-MASSE