Menu
  • fr

Musée Mocape Shenzhen

Site:

Shenzhen, Chine

Client:

Ville de Shenzhen, Chine

Design Team:

SERERO Architects: David Serero, Anthony Cheung, Nordine Chevalier, Alice Sabatier, Fabrice Zaini

Prix:

65 000 000 € H.T.

Surface:

80 000 m²

Gongshi, ( pierre chinoise ) définit les pierres qui étaient collectées par les moines chinois parce qu’elle ressemblaient aux montagnes et aux merveilles du monde naturel qui les entouraient. Elles étaient un point de concentration pour la méditation de principes religieux et philosophiques et servaient aussi pour la période de contemplation précédent l’écriture de poème ou la peinture de tableaux. Les chinois ont appris à admirer les rochers pour “ leur surface qui suggère un age avancé, leur courbes puissantes qui évoquent la grandeur de la nature, superposant des surfaces et des trous qui génèrent des motifs rythmés et harmonieux.” Pendant plus de  1,000 ans, les écrivains chinois et les moines taoïstes ont souvent ramenés ces pierres dans leur ateliers, pour méditation et contemplation pendant qu’ils écrivaient ou peignaient. Notre projet pour le MOCAPE tente d’une manière similaire aux Gonshis à interroger la manière dont nous percevons un musée et sa relation à son environnement urbain. C’est une singularité dans le plan urbain du nouveau Centre Civique de Shenzhen. Le MOCAPE n’est pas un bâtiment, il est plutôt conçu comme un rocher, dont la géométrie a été sculptée par l’empilement de programmes et par les conditions environnantes. Il est enveloppé d’une surface continue qui intègre des caractéristiques  structurelles avec des motifs environnementaux inspiré par un type de puzzle chinois appelé Tangram.