Menu
  • fr

Musée Nam June Paik

Site:

Gyeonggi, Corée

Client:

Kyonggi Cultural Fondation, Korea

Design Team:

David Serero + Elena Fernandez + dZO (Descombes +Regnault)

Prix:

$ 14 million H.T.

Surface:

5200 m²

Dans une logique d’intégration du musée dans le paysage environnant, le bâtiment est pensé en terme d’un potentiel transformatif du site, et d’une manipulation digitale des lignes de la topographie. Le site est compris en terme de surface qui sera infléchi et modifié par le programme du musée dans la continuité des premiers travaux de Paik où des champs magnétiques sont utilisés comme technique de manipulation d’images de masse média. Les lignes du bâtiment dans la prolongation des lignes du paysage, s’écartent de la colline, et créent un espace interstitiel, une différence entre la topographie réelle et artificielle. Le bâtiment exploite l’épaisseur du sol, reliant la partie plus inférieure du site à la partie supérieure du parc, dans un rapport quasi-mimétique au paysage. Notre projet n’est pas une simple transcription du langage formel de Paik; il emploie plutôt le concept Paikien du transfert d’information comme une manière d’établir de nouveau rapport entre des pratiques artistiques et scientifiques. Les espaces d’expositions, en état transitoire entre la lumière naturelle et lumière électronique sont illuminés par de larges lumières zénithales qui émergent à l’interstice crée par le décalage des planchers a chaque étage et créent une variation constante de la pénétration de la lumière dans les galeries. Dans un mouvement du nord au sud, la lumière naturelle est transformée graduellement sur la longueur du bâtiment d’une surface horizontale (verrière) pour l’exposition des œuvres à des perforations verticales de la façade-écran sur le jardin à sculpture.