Menu
  • fr

Theâtre Colombes

Site:

La Garenne-Colombes (92), France

Client:

SEM 92

Design Team:

David Serero, Bastien Casasoprana, Lionel Leotardi, Tai Chi Sunayama, Fabrice Zaini

Surface:

1640 m²

Notre projet pour la nouvelle salle des fêtes de la Garenne-Colombes a pris comme point de départ l’idée que le spectacle, avant d’être sur la scène, est déjà dans la salle. Nous avons ainsi cherché à combiner une salle des fêtes et une salle de théâtre dans un même espace avec la plus grande polyvalence possible, associé à un travail sur les finitions intérieures et sur l’enveloppe extérieure propre à créer un cadre unique au spectacle et à la fête. Nous avons mis en œuvre un dispositif structurel de grande portée, associé à un système de rétractation des gradins dans le plafond de la salle afin d’offrir une très grande polyvalence de la salle avec le maximum de simplicité et le minimum de main d’œuvre. L’entrée principale au bâtiment ainsi que la rampe d’accès au parking ont été positionnés de manière à créer le plus grand volume intérieur possible pour la salle principale tout en gardant un profil bas au bâtiment (12mètres). Les 450 places assises en configuration salle de spectacle sont positionnés sur une structure en acier permettant de relever les sièges dans le plafond de la salle des gradins rétractables (340 places) et sur un balcon supérieur fixe ( 110 places). Ce dispositif nous semble particulièrement intéressant dans un site où la surface du rez-de-chaussée est limitée et où le rythme de transformation de la salle est très court. Ceci permet ainsi de limiter la surfaces de réserves pour les gradins et donc d’offrir une flexibilité dans l’espace de la salle et une certaine liberté pour ouvrir la salle sur les espaces extérieurs. A partir du hall d’entrée, la salle s’étend comme un grand volume de 8,50M de haut, 22m par 41 m de long sans aucune retombée intermédiaire. Concernant l’enveloppe extérieure, il nous a semblé important de ne pas faire de cet équipement une boite fermée en autarcie avec son contexte, mais plutôt de permettre une certaine porosité de l’enveloppe sur l’environnement extérieur. La salle des fêtes est ainsi habillée d’une résille de béton blanc finement ciselée de motifs ornementaux qui permettent dès la façade principale d’identifier ce bâtiment comme un équipement singulier à l’échelle urbaine. Les motifs de cette peau se lisent en creux dans le béton et intègrent aussi les fenêtres des salles. Ils permettent de rompre l’aspect monolithique des volumes de la scène et de la salle. Ces motifs ornementaux, en dépit de leur apparente diversité sont constitués seulement de 5 éléments différents pour l’ensemble des façades. Leur degré de transparence change en fonction de l’orientation des façades ( Paroi vitrée au Sud pour le maximum d’apport solaire en hiver). Ces motifs sont inspirés de motifs végétaux qui évoquent l’origine du théâtre qui étaient joué à flanc de colline dans un cadre naturel. La façade du hall d’entrée est constituée d’un mur rideau en acier et verre qui utilise les mêmes motifs que ceux de la résille en béton. La façade ouest, quand à elle est ouverte directement sur le jardin extérieur par une large baie. Cette baie peut être occultée par une porte coulissante en acier ( motorisé) qui reprend les même type d’ouverture que la façade. Notre projet vise à donner une image résolument contemporaine à la nouvelle salle des fêtes de la Garenne-Colombes, et d’en faire un lieu d’évènements et de spectacles exceptionnels.