Gestion de l’énergie

Notre expérience en matière d’opérations intégrant une démarche de très Haute Qualité Environnementale est mise au service de nos projets ayant pour objectif de créer des bâtiments à énergie Zéro. C’est à dire que l’ensemble des consommations d’énergies liées aux fonctions du bâtiment et au confort des utilisateurs sont dans un premier temps drastiquement réduites puis elles sont compensées par une production d’énergie en quantité supérieure.

 Nous développons des solutions de compensation d’énergie par des dispositifs qui ne sont pas uniquement liés à la filière photovoltaïque. Nous privilégions des dispositifs alternatifs ayant une stabilité dans le temps accrue et dont le cycle de vie es garanti, tels que : Capture des micromouvements liés au vent par des capteurs piézométriques, utilisation de systèmes de type éléments Pelletier pour produire de l’énergie par température différentielle de l’eau, utilisation de l’eau pour stocker de l’énergie électrique par gravitation, …

Si aujourd’hui la plupart des bâtiments à énergie positive utilisent une source unique de production d’énergie, nous sommes convaincus que les bâtiments amélioreront rapidement leur performance dans le futur en bénéficiant de productions multiples ou hybrides d’énergie.

Nous avons depuis maintenant 3 ans développé au sein de l’agence SERERO des prototypes fonctionnels de ces dispositifs de production d’énergie et de contrôle des ambiances intérieures.

 

 

ENERGIE_DIAG_01

ENERGIE_DIAG_02

 

Les idées directrices de la démarche environnementale du projet que nous proposerons à la Maîtrise d’ouvrage seront les suivantes :

- Une prise en compte fine des composantes de l’environnement (sol et sous-sol, ensoleillement, vents dominants, micro-climats…),

- Une étude des qualités d’usage et de la composition permettant de dégager des solutions fonctionnelles optimisées adaptées au programme et pouvant évoluer aisément dans le temps

- Outre la relation soignée à l’environnement, la prise en compte de l’éco-construction par une étude de l’impact environnemental des matériaux employés tant au niveau constructif que dans les finitions,

- Une prise en compte de l’éco-gestion par une réduction des besoins énergétique (chauffage, éclairage)

- Une étude adaptée sur les sources d’énergie et leur hybridité possible à mettre en œuvre

- Une réflexion sur le traitement des eaux de pluie

- Une réflexion en coût global pour déterminer des solutions adaptées à la spécificité de l’équipement pour la maintenance et les consommations d’énergie

- Un soin spécifique sur le confort avec une optimisation de l’éclairage naturel en évitant les effets d’éblouissement et l’impression d’enfermement

- Des solutions acoustiques intégrées à l’architecture pour éviter les effets de réverbération et des conditions assurant le confort hygrothermique en été et en hiver,

- En phase chantier : des dossiers de consultation d’entreprises adaptés et la mise en place d’une charte chantier à faibles nuisances avec un suivi et la demande d’une formation des personnels des entreprises,

- En phase exploitation, la prise en compte dès la conception de la possibilité de réaliser un suivi durant les premières années d’exploitation.

 

Nous souhaitons ainsi proposer une conception de bâtiment et d’aménagements intégrés, dans une démarche environnementale qui rejoint notre pratique de l’écologie urbaine. Notre fort intérêt pour le développement durable et son intégration au sein du projet, pourront notamment nous faire utiliser des dispositifs bioclimatiques tels que la ventilation passive à la mi saison et en été, des dispositifs de filtres ou protections solaires mobiles en façade, un traitement végétalisé des toitures et espaces extérieurs, l’utilisation d’un système de chauffage de type géothermique ou solaire, et encore un travail sur l’épaisseur verticale du bâtiment pour laisser pénétrer la lumière naturelle en son cœur.

 

ENERGIE_DIAG_03

 

UN PROJET INTEGRE A SON ENVIRONNEMENT, UNE APPROCHE EN COUT GLOBAL

Nous sommes très sensibles à l’intégration du projet dans son environnement. Que ce soit pour le Musée Archéologique de Breteuil, où le projet s’intègre par sa façade en acier Corten dans le paysage agricole Picard, ou le Centre Culturel RG/A où l’acier brossé de la façade qui par sa qualité de réflective se glisse dans le site, notre travail permet d’affirmer l’importance de la qualité urbaine et environnementale du projet, l’interface entre espaces bâtis, infrastructures et espaces publics.

L’architecture est un élément du paysage, la démarche environementale que nous voulons mettre en œuvre s’inscrit dans une réelle prise en compte du développement durable : un respect des contraintes économique du projet, une démarche impulsant des actions alliant écologie urbaine (Haute Qualité Environnementale du projet urbain), une approche humaine adaptée aux usagers qui le fréquentent ou y travaillent quotidiennement.

C’est à travers une dynamique sensible, une écoute et une technicité adaptée à chaque problématique, qu’un projet qualifié de «durable» peut voir le jour. Car chaque lieu, chaque projet a une histoire, des acteurs différents, et se doit d’être abordé avec un regard à chaque fois renouvelé.