COMMENT EVALUER SON BUDGET TRAVAUX ?

30 mars 2022

Lorsque l’on souhaite faire des travaux, il n’est pas toujours facile d’estimer le prix que coûte tous nos désirs ! Quels matériaux choisir ? Quelle quantité acheter ? Quels sont les accessoires nécessaires pour la pose ? Et surtout combien va coûter la mise-en-œuvre (c’est-à-dire l’installation des produits) ?

De plus, le coût total des travaux influence aussi le choix du projet, alors comment résoudre cette équation à inconnues multiples ? Comment  anticiper son financement et éviter les mauvaises surprises ?

Architecte DPLG SERERO

Estimer un budget travaux

Il existe 2 méthodes différentes pour calculer le prix des travaux:

1- La méthode par tâches, la plus fiable, mais aussi la plus longue, c’est tout simplement de diviser les travaux en plusieurs tâches à réaliser (ou lots), d’évaluer chacune d’elle, de  faire la somme de toutes les quantités de produits nécessaires ( Carrelage, plaques de plâtre, tasseaux bois,…), de tous les accessoires de pose ( colles, ciments, visseries, rails supports,….) et d’y ajouter un temps de pose estimé ( en fonction des taux horaires de chaque type d’artisan). Cela prend du temps, mais ce n’est pas si compliqué. Il faut avec un tableau excel, quelques informations de prix horaires et un bon sens des proportions  et des échelles. Cette méthode est la plus précise (tant que l’on a rien oublié !) et elle a pour objectif d’être à 5% du prix exact.

2- La méthode des ratios utilise une approximation des coûts par mètre carré (m2) et les multiplie par les surfaces nécessaires.  

Ceci est beaucoup plus simple et rapide, mais elle se base sur des ratios de prix indicatifs au m2 et il faut trouver le bon ratio. Les travaux dans l’ancien, la difficulté d’accès du chantier, niveaux de finitions, sont autant de paramètres qui modifient le ratio.

Il est plus difficile de savoir si le résultat est proche de la réalité, tant cette méthode se base sur des moyennes et des approximations. Cependant sur des travaux “classiques”, elle fonctionne bien. La difficulté de cette méthode est d’avoir de très bon calcul de surfaces et surtout d’avoir les ratios qui correspondent exactement à ce que l’on souhaite réaliser.

Les entreprises du bâtiment pourront vous donner un devis de travaux  précis pour vos travaux, cependant en utilisant la méthode des ratios au m2, il est possible d’avoir déjà une fourchette de prix de travaux, qui vous aidera à faire des choix sur le projet.

Quels sont les ratios de coût travaux par m2 ?

Il faut aussi savoir que les travaux de rénovation de l’ancien sont toujours moins faciles à estimer que les travaux neufs. En effet, en réhabilitation, les travaux dépendent du bâti existant et des surprises sont toujours possibles au moment de la démolition. En construction neuve, il y a moins de découvertes inopinées, d’ouvrages fragiles à réparer ou de dimensions de produits à adapter exactement à une architecture existante.

C’est pour cette raison qu’il est important de conserver un montant de 5 à 10% du budget travaux de réhabilitation pour pallier aux aléas chantier et éventuelles surprises en phase chantier.

A titre d’information, nous donnons ici les ratios de prix que nous utilisons en fonction du type de travaux.

En réhabilitation: 

  • 500 à 800€ / m2 pour une rénovation intérieure,  rafraîchissement, sans travaux de maçonnerie ou travaux d’électricité ou plomberie.
  • 1.000 à 1200 € / m2 pour une rénovation complète avec des matériaux et finition standard, et sans travaux sur la structure du bâtiment
  • 1.500 à 1800  € / m2 pour une rénovation lourde avec travaux de structure (comme une ouverture de mur porteur par exemple)

En construction neuve

  • 1.500 à 1800 € / m2 pour de la construction sur terrain vierge
  • 2.000 à 3000  € / m2 pour de la construction en surélévation sur un bâtiment existant

Par ailleurs, n’hésitez pas à demander un devis à un architecte.

Architecte DPLG

Quels sont les postes de dépense à prendre en compte pour le calcul d’un budget travaux ?

Pour estimer le coût d’une rénovation, Il y a plusieurs éléments à prendre en compte : 

– Notamment l’état structurel du bâtiment, il faut vérifier si les murs sont sains, s’il y a des traces de dégâts structurels (affaissement, fissures,…),

– Vérifier si la toiture est en bon état et son étanchéité, la réfection d’une toiture représente un coût important, 

– Vérifier l’état des isolations et des menuiseries extérieures. Des travaux de rénovation énergétique peuvent également être à prévoir, isolation intérieure ou extérieure , isolation de la toiture, mise en place de double vitrage, …

Pour les travaux intérieurs, vérifiez  si les travaux touchent à la structure, comme l’ouverture de murs porteurs. Bien vérifier la position des descentes d’eau pour le raccordement des cuisines, toilettes ou salle de bain, et surtout  vérifier l’état du réseau électrique et du tableau.

Il faut prévoir un budget spécifique pour les cuisines et les salles de bains, qui demandent des travaux plus importants et plus d’équipements.

Attention au choix des finitions ! Entre des finitions standards et des prestations haut de gamme, les coûts peuvent passer du simple au triple. Par exemple sur les revêtements de sol, les écarts de prix entre de l’entrée de gamme et les prestations plus qualitatives peuvent être importants.

Serero Architectes DPLG

Comment diminuer son budget travaux ?

Pour réduire les coûts de ses  travaux, on pense souvent à baisser le prix des matériaux en passant sur des gammes de produits et de finitions plus basses. Ceci est rarement un bon choix, car :

– La pérennité de ces produits est moindre et imposera une rénovation plus précoce.

– On diminue la qualité des finitions proportionnellement plus que le coût du produit.

– Le coût de la  main-d’œuvre est en France la partie la plus importante du coût des travaux.

Nous conseillons plutôt de diminuer le nombre de tâches à réaliser et surtout de se poser la question suivante: Quel est l’objectif essentiel de mon projet ? Qu’est ce que je peux enlever de mon projet sans changer les objectifs principaux du projet ? 

Il est judicieux de trouver l’équilibre au niveau du choix des matériaux. Si il faut choisir des matériaux pérennes et résistants, il faut privilégier des matériaux moins coûteux sur les surfaces les plus grandes et préserver les matériaux plus haut de gamme aux endroits stratégiques, qui amélioreront la qualité globale du projet.

Dans cette phase, l’architecte DPLG va pouvoir vous accompagner, estimer précisément le coût des travaux à réaliser et peut vous aider à arbitrer entre les différentes prestations. Malgré le coût de faire appel à un architecte, il nous semble que cette étape, avec celle de la négociation du devis de l’entreprise, amortit très largement ses honoraires sans parler de la qualité du design et du stress en moins en phase chantier ! (lien vers article)

En résumé, estimer ses travaux est une étape fondamentale pour entreprendre avec sérénité un chantier d’ampleur. Si vous souhaitez bénéficier de conseils précis et personnalisés, n’hésitez pas à nous contacter.

construire un immeuble collectif construire un immeuble collectif

Vos projets d’architecture en toute liberté

Vous vous posez encore des questions, vous avez besoin d’aide sur votre projet ?
-
Une question pour nous ? +33 (0) 1 45 08 14 31