Construire en charpente bois : extension, réhausse de toiture et surélévation

1 août 2022

1 – Quel est l’intérêt du bois dans la construction ?

Le bois comporte de nombreux avantages, c’est un matériau naturel qui peut être sourcé localement et qui permet de lutter contre l’effet de serre. Lors de sa croissance, les arbres absorbent le C02 dans l’atmosphère grâce à la photosynthèse. Le bois est donc l’un des rares matériaux de construction à avoir un bilan CO2 négatif.

Utiliser du bois dans la construction, c’est aussi utiliser une matériau naturel et  renouvelable. C’est un des matériaux les plus faciles à utiliser pour la construction, car il ne nécessite pas d’outillage important ou de techniques de mise en œuvre complexes. Les charpentes ou les ossatures bois peuvent aussi être facilement modifiées, transformées  mais aussi  récupérées ou réemployées (en les démontant) dans d’autres ouvrages. 

C’est également un matériau léger et très résistant et qui peut s’adapter à n’importe quel type de bâtiment, cela en fait donc un matériau idéal pour la construction, la  surélévation ou la réhabilitation d’un bâtiment.

Source ecotree

2 – Construire une charpente bois

Il existe différents types de charpentes bois:

  • La charpente traditionnelle en bois, elle est réalisée en bois massif, en général en chêne, peuplier,  orme ou pin. Ce type de charpente est robuste et très esthétique, elle peut être laissée apparente. Faite sur place elle s’adapte à tout type de projet mais sa construction complexe nécessite un délai d’assemblage plus conséquent.
  • La charpente à fermettes, contrairement à la charpente traditionnelle, la charpente à fermettes, aussi appelée charpente industrielle ou charpente américaine, est assemblée en usine avec de fermettes bois de faible section reliées par des connecteurs métalliques. Elle n’a pas le cachet et la robustesse du bois massif mais elle offre malgré tout une bonne résistance et est plus légère et moins chère.
  • La charpente en lamellé collé, elle est constituée de lamelles de bois collées entre elles. Son principale avantage est de pouvoir réaliser des poutres de longue portée, elle est donc principalement utilisée pour des bâtiments de très grande envergure, ou pour des ouvrages très résistants.

En collaboration avec les architectes de l’agence, nos artisans charpentiers ajustent la conception et la construction pour garantir la qualité du projet.

3 – La surélévation d’immeuble ou de combles

Pour surélever une maison ou des combles, la toiture et la charpente existantes sont tout d’abord déposées puis une ossature bois, qui est une ossature légère, est  posée sur les murs existants du bâtiment.

L’isolation de la toiture par l’extérieur, autrement appelé “sarking” ( voligeage ou planche de coffrage) permet de mettre l’isolant directement sous la toiture et de laisser la charpente apparente.

La façade surélevée peut avoir la même finition que la façade existante, la modification sera plus discrète, l’aspect extérieur sera similaire à l’existant. Ou il est également possible de prolonger la couverture en façade pour un aspect monolithe plus contemporain.

4 – Les fenêtres de toiture

Il existe de nombreuses façons d’apporter de la lumière et des ouvertures dans les combles ou le nouvel étage créé. Le choix du type de fenêtre est déterminé par l’usage, la réglementation locale et l’unité architecturale du bâtiment et de son environnement.

En plus de l’apport de lumière naturelle, les ouvertures en toiture permettent surtout de ventiler la maison et de la rafraîchir rapidement. Les lucarnes font office de cheminées de tirage et évacuent l’air chaud par le haut et renouvellent l’air frais par le bas du bâtiment.

Le plus contemporain et le plus discret est la pose de velux, également appelé fenêtre de toit, cependant il peut être refusé par les services d’urbanisme notamment dans les zones d’intérêt historique.

Les ouvrants de toiture classiques sont :

Lorsque les combles ne sont pas aménagés, il est possible d’apporter de la lumière naturelle zénithale avec la mise en place de tunnel de lumière. Il s’agit d’un conduit installé en toiture descendant jusqu’au plafond du dernier étage.

5 – Quelles sont les réglementations qui s’appliquent sur ce type de projet  ?

Pour un projet de surélévation, il faut en premier lieu vérifier la faisabilité au niveau de la réglementation. Le Plan Local d’Urbanisme défini par zone, les hauteurs constructibles maximum, les gabarits autorisés, les pentes et les matériaux de toiture. Notre cabinet d’architectes DPLG réalise cette étude du PLU et propose une faisabilité du projet. Si votre projet se trouve en secteur ABF (Architectes des Bâtiments de France) l’intégration du bâtiment dans son environnement sera soumise à la validation des ABF. Une étude de faisabilité vous permet de connaître les possibilités de réalisation de votre projet sur votre bien.

6 – Quelle finition pour la couverture de toit ?

Le choix de la couverture de toit est important, c’est l’élément qui est directement exposé aux agressions extérieures, comme la pluie, le vent ou encore la neige. Le choix des matériaux impactera la durée de vie de la toiture.

Plusieurs options existent, le choix va être déterminé en fonction de l’architecture du bâtiment, de l’environnement du site, du type de toit (forme, inclinaison de la pente), de la zone géographique ainsi que la réglementation en vigueur sur la commune.

Le toit en tuiles

Il s’agit de la finition de toiture traditionnelle en France, sa variété de teinte, du orangé au rouge jusqu’au gris, et sa variété de forme offrent un choix conséquent. C’est un matériau de choix pour la protection de votre toiture, ses propriétés thermiques et sa résistance lui confère une très bonne durabilité. 

Elle ne convient cependant pas dans les régions les plus froides car elle est sensible au gel.

Il existe différentes familles de tuiles, les tuiles plates, les tuiles canal et les tuiles à emboîtement ou à glissement.

TUILE TOITURE SERERO ARCHITECTES

Le toit en ardoise

L’ardoise est un minerai naturel très résistant, adapté pour les toits à forte pente. Si l’ardoise a une importante durée de vie et conserve son aspect dans le temps, ce matériau nécessite plus d’entretien. Il faut régulièrement retirer la mousse ou le lichen qui peuvent s’y développer.

L’ardoise étant un matériau lourd, il est nécessaire de prévoir une charpente suffisamment résistante.

ARDOISE TOITURE SERERO ARCHITECTES

Le toit en zinc

Le zinc est un matériau résistant et léger, avec une très bonne durée de vie. Lorsqu’il est bien posé, il offre une bonne étanchéité et est facile d’entretien. Il est idéal pour les toitures à pente faible ( de 5 à 15%), ou pour les toitures et raccords à formes complexes ( formes arrondies, rives, joues de lucarnes, chéneaux, raccords…). Il existe en finition naturelle ( brillant ) en finition quartz ( gris foncé) anthracite ( couleur ardoise) ou azengar ( blanchi). Vendu en bobine de 50 à 60cm de large, le zinc doit être plié à façon sur place avec une plieuse.

Il n’offre cependant pas une bonne isolation thermique et phonique, il est donc important d’installer une bonne isolation sous la couverture.

Le toit en tavaillon de bois

Le tavaillon est une tuile de bois, cette technique ancestrale fait son retour, cette couverture offre une bonne durée de vie, elle est légère et facile à manipuler. C’est  également une couverture très résistante aux intempéries et aux variations de températures et elle est naturelle et écologique. Ce type de toiture, principalement utilisé en montagne, nécessite une pente d’au moins 35°.

 Ces couvertures sont les plus courantes mais il existe aussi d’autres finitions pour les toitures:  les toitures en bac acier, les toitures en chaume, les toits goudronnés (asphalte, shingle,…), les toitures en PVC ou encore les toitures végétalisées.

TOITURE BOIS SERERO ARCHITECTES

7 – Quelles sont les étapes de construction d’une nouvelle charpente ?

Tout d’abord il convient de préparer la zone de travail, avec la protection de l’ouvrage, la sécurisation de la zone de travaux et l’installation des échafaudages.

Dans le cadre d’une réfection de charpente ou d’une surélévation de combles ou d’immeubles, le bâtiment est protégé des intempéries par un platelage, ou un parapluie ( toiture acier temporaire) , la toiture ainsi que la charpente existante sont déposées.

Pour la surélévation, la nouvelle structure est posée directement sur les murs existants du bâtiment, puis la nouvelle charpente et enfin la toiture.

La pose est ensuite vérifiée et les éventuelles imperfections sont reprises. La zone de chantier est nettoyée, les protections et les échafaudages désinstallés.

AMBASSADE-DU-GHANA SERERO ARCHITECTES

8- Quelle durée de chantier ?

Si vous souhaitez réaliser rapidement les travaux de charpente ou de surélévation, ou si vous souhaitez rester chez vous pendant les travaux, la charpente bois est le meilleur choix pour votre projet.

Un avantage important de la charpente bois est de proposer un délai très court de chantier. L’ensemble des éléments de la charpente et de la toiture peuvent être préparés en atelier et livrés sur le site de construction, prêts à être assemblés. 

Nos compagnons et charpentiers peuvent installer en quelques jours une charpente ou une structure bois en limitant le bruit, la poussière sur le chantier et les délais de travaux. Il est possible de passer de 3 à 4 mois de chantier en maçonnerie traditionnel ou béton à un chantier réalisé en 1 mois en ossature bois, permettant un gain de temps, mais aussi un gain financier.

La construction en bois est idéale pour les chantiers en site occupé, ou les chantiers, où les résidents souhaitent rester sur place pendant les travaux (réduction des coûts de déménagement ou de location d’un autre logement, présence d’enfants ou de personnes âgées sur place , ou télétravail à conserver sur place).

9 – Quel est le coût d’une surélévation de combles ou de maison ?

Le coût d’une surélévation varie en fonction de l’accessibilité, du type de toiture, de la complexité, etc. Pour avoir un ordre de grandeur, le prix moyen est de 2.000€ par m², avec une fourchette de prix de 1.500€/m² à 3.000€/m².

Serero Architectes réalise les études de charpente et d’ossature bois et réalise les travaux avec nos propres charpentiers et compagnons. Notre agence d’architecte DPLG et de compagnons  garantit une intégration architecturale élégante et inventive et une réponse qualitative aux demandes de la ville et des ABF sur les toitures.

construire un immeuble collectif construire un immeuble collectif

Vos projets d’architecture en toute liberté

Vous vous posez encore des questions, vous avez besoin d’aide sur votre projet ?
-
Une question pour nous ? +33 (0) 1 45 08 14 31